La co-cathédrale Saint-Jean

La co-cathédrale Saint-Jean

La façade austère de la co-cathédrale Saint-Jean contraste avec la splendeur de son intérieur. C'est l'un des temples baroques les plus impressionnants du monde qui abrite des trésors comme la décapitation de Jean-Baptiste, de Le Caravage.

La co-cathédrale Saint-Jean est un joyau baroque qui reflète l’héritage des Chevaliers de Saint-Jean dans La Valette. Il s’agit de l’une des visites incontournables de Malte en raison du contraste entre sa façade et la richesse de son intérieur qui ne laissera personne indifférent.

Les origines de la cathédrale

Après la victoire des Chevaliers de l’Ordre lors du Grand Siège de Malte de 1565, les fonds collectés et la richesse accumulée a été utilisée pour construire une nouvelle ville, La Valette, avec une grande cathédrale dédiée à Saint Jean-Baptiste.

Les Chevaliers ont ordonné la construction d’un temple à Gerolamo Cassar et à l’architecte d’intérieur maltais, Mattia Preti. Six ans plus tard, en 1578, la co-cathédrale Saint-Jean était terminée et elle devenait ainsi le plus important temple baroque de Malte.

Aujourd’hui, vous pouvez voir des lambeaux de marbre provenant du sol de la nef centrale, là où sont enterrés 400 chevaliers de l’Ordre, parmi lesquels se trouve le fondateur de la capitale maltaise Jean Parisot de la Valette.

Une visite incontournable

La co-cathedrale Saint-Jean est un exemple de la splendeur du baroque à Malte. Sa décoration soignée et ses murs chargés de motifs dorés sont difficiles à trouver dans un autre endroit du pays.

La cathédrale est formée par une nef centrale et huit chapelles latérales, qui représentent les différentes langues parlées par l’Ordre. Il est intéressant de jeter un œil à chaque chapelle, décorées de motifs et symboles appartenant à la nationalité qu’elles représentent.

L’élément le plus impressionnant de la co-cathédrale est sans aucun doute la voûte. La peinture est l’œuvre du maître italien Matta Preti, qui a mené à bien un réalisme suprême pour chacune des figures représentées. Preti a aussi décoré les murs latéraux du maître-autel en y peignant des scènes issues de la vie de Saint Jean-Baptiste.

Les murs de la co-cathédrale sont taillés et décorés directement dans la pierre de calcaire, une technique très compliquée, et surtout très avancée pour l’époque.

Œuvres de Le Caravage dans la cathédrale

Lors de votre visite de la co-cathédrale Saint-Jean vous devrez contempler les deux cadres de Le Caravage qu’elle abrite. La décapitation de Saint-jean est la peinture la plus importante et préside une grande salle annexe de la cathédrale. Il s’agit de l’une des œuvres maitresses de Le Caravage, qui a habité Malte pendant un temps et qui a également fait partie des Chevaliers de l’Ordre.

Dans la co-cathédrale Saint-Jean, se trouve également Saint-Jérôme écrivant, une œuvre de taille plus petite, mais tout autant chargée de symbolique.

Horaires

Adultes : 10€
Retraités : 7.5€
Étudiants : 7.5€
Moins de 12 ans : entrée gratuite.

Transport

Bus : ligne 133 (arrêt Gang).